Rencontre ptf.

Le gouvernement burkinabè a rencontré les Partenaires techniques et financiers PTF hier mercredi 27 janvierà Ouagadougou.

rencontre ptf femme cherche amant liege

Le Premier ministre, Tertius Zongo et des membres du gouvernement une dizaine de ministres étaient hier mercredi 27 janvierface aux Partenaires techniques et financiers PTF du Burkina Faso. Premièrement, la stratégie du gouvernement rencontre ptf faire face aux différentes crises internationales.

Ainsi, les deux parties ont traité des conclusions à mi-parcours du CSLP.

rencontre ptf site rencontre vieux jeune

A entendre rencontre ptf ministre, la rencontre ptf stratégie qui remplace le CSLP doit davantage se pencher sur les préoccupations des moins nantis. Quant au troisième point de la concertation, il est relatif à la bonne gouvernance et la lutte contre la pauvreté.

Plus précisément, il a été question de parler de la réforme de la justice et du dossier de la Cour des comptes.

rencontre ptf rencontre femmes taille forte

Pour sa part, la rencontre ptf des PTF, Galina Sotirova représentante-résidente de la Banque mondiale reconnaît que le Burkina Faso est bien placé dans le domaine de la lutte contre la corruption.

Il y a encore des efforts à consentir", a-t-elle précisé. Il est prévu deux rencontres par an.

rencontre ptf

Ainsi ,l on a chanté depuis longtemps qu on s occupait des pauvres alors qu ils étaient toujours dans une zone d attente,histoire de trouver une autre structure pour s en occuper.

Pendant ce temps,les nantis rencontre ptf se la couler à travers CSLP.

rencontre ptf

Comme l a dit indépendant dans son dernier numéro"On ne peut que remettre en cause tout le raisonnement de l état rencontre ptf propos du CSLP. Il faut juste comprendre rencontre ptf le gouvernement ne cherchait qu à faire remettre sa dette.

rencontre ptf rencontre femmes seniors

Quant à lutter contre la pauvreté ,ce n était pas son affaire". Voilà la confirmation faite devant les partenaires. Il faut une autre structure pour s occuper de cette lutte.

Ainsi chaque année ,on se sert des pirouettes machins,dans le but d obtenir des financements. Comme quoi,la lutte contre la pauvreté est devenue un fond de commerce qui rapporte gros mais pas aux vraix destinataires biensûr.

Mamoudou Djibo Phd. Pour Mamadou Djibo, la CNDHLF a tant bien que mal réussi à donner plus de visibilité à l'espace démocratique nigérien, en inscrivant définitivement au fronton de nos institutions, la primauté des droits de l'homme et de toutes les libertés consacrées, en un mot, la quête pour le renforcement de l'Etat de droit au Niger. Comme il l'a souligné, en traitant de questions aussi sensibles que les droits politiques, rencontre ptf droits économiques, les droits civiques, les rencontre ptf sociaux et culturels de l'homme nigérien, la CNDHLF se positionne comme un organe constitutionnel extrêmement jaloux de son indépendance. Aujourd'hui, a poursuivi M. Mamadou Djibo, les préoccupations pour le respect des droits fondamentaux de la personne humaine sont aussi essentielles que les questions de développement économique.

Connexes publications